BESAC’ELEC, MICKAËL RENOUD : ÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE, DEPANNAGE, CHAUFFAGE

Métier

Électricité générale
Installation
Dépannage
Chauffage
Ventilation

Besac’elec (Sarl)

16 rue des Tamaris
25000 BESANÇON
Tél. : 06 30 08 89 94
Tél. : 03 81 80 20 76
[email protected]

Catégories

BESAC’ELEC : En prise directe !

À 36 ans, Mickaël RENOUD manage sa «petite» entreprise qui ne connaît pas la crise.

Présentation par Mickaël Renoud.

« Mickaël, racontez-nous votre rencontre avec BESAC’ELEC. »

Mickaël : BESAC’ELEC est une société d’électricité générale créée en 2008 par Michel Marmet pour organiser sa succession professionnelle avant sa retraite. Après 6 mois d’activité, BESAC’ELEC n’avait toujours pas trouvé son gérant, et M. Marmet m’a proposé de me mettre à mon compte pour reprendre cette petite entreprise. À cette époque j’étais responsable d’affaires pour une entreprise nationale (SPIE) où j’organisais des chantiers d’électricité. J’y suis rentré comme apprenti, j’y ai appris mon métier et j’ai progressivement gravi les échelons.

J’ai quitté cette entreprise en 2009 pour reprendre la gérance de BESAC’ELEC. Je me suis lancé dans l’aventure avec un collaborateur en 2009 et aujourd’hui nous sommes quatre.

« Quelle est l’activité principale de BESAC’ELEC ? »

Mickaël : Le cœur de notre activité est l’installation en courant fort (installation d’alimentations électriques, éclairage…) et courant faible (réseau informatique, vidéo-surveillance…). Nous intervenons dans la construction avec des architectes ou des maîtres d’œuvre. Nous faisons partie des cinq entreprises retenues dans un accord-cadre avec la ville de Besançon et nous intervenons également dans le tertiaire. Mais étant basés à Besançon, nous sommes essentiellement consultés pour de la rénovation.

C’est vrai que l’électricité générale est un métier assez vaste. Ce qui m’a toujours intéressé dans ce métier c’est la diversité de ses domaines d’application. Vous pouvez être amené à réfléchir sur le scénario d’un éclairage un jour, et implanter un système de surveillance le lendemain. Chaque journée dispose de son lot de surprises et de nouvelles rencontres. Dans la construction, le lot électrique est intéressant parce que nous sommes sur le chantier du premier au dernier jour.

« Souvent l’électricité à mauvaise réputation en terme de chauffage, vous pouvez nous éclairer ? »

Mickaël : Il n’y a pas mieux que le chauffage électrique ! Tous les gens qui l’utilisent un jour, l’utilisent pour toujours. Le chauffage électrique n’est pas si différent des autres systèmes. Comme tout système de production de chauffage, la clé : c’est l’isolation. Mais plus sérieusement, avec la nouvelle RT 2012, les systèmes de chauffage électrique sont remis en question.

Les fabricants montent au créneau parce que les calculs de consommation énergétique avec l’électricité ne seraient pas équitables par rapport aux autres énergies. Quoi qu’il en soit, les produits proposés aujourd’hui ont bien évolué, ils sont moins gourmands et apportent toujours plus de confort.

« Que trouve-t-on comme système de production de chauffage et d’eau chaude ? »

Mickaël : En production de chauffage et d’eau chaude (EC) en électrique, vous allez trouver tout ce qui est : pompes à chaleur, chaudières électriques, sols/murs chauffant (infracable), plafonds rayonnants et bien sûr, les radiateurs électriques avec toute une gamme et de nombreuses variantes de conception. La source de chauffage qui entre bien dans la nouvelle RT 2012 est la chaudière électrique, elle peut fonctionner avec un système de chauffage central ou avec un plancher chauffant (sous forme de fluide qui circule). En termes de performances, vous avez le choix entre un modèle standard ou évolué, tel que la chaudière électrique à basse température qui consomme 15 % d’électricité en moins, mais qui nécessite des radiateurs basse température compatibles.

« Une installation électrique est soumise à des réglementations et des normes ? »

Mickaël : Bien sûr, toute installation de production d’électricité doit faire l’objet, préalablement à sa mise sous tension par un distributeur d’électricité, d’une attestation de conformité (CONSUEL). Nous sommes soumis à la norme NF C 15-100 (voir page suivante) qui nous donne les directives pièce par pièce sur les points d’éclairage, les prises de courant et les prises de communication.

Alors il est vrai que la plupart des gens ne comprennent pas l’intérêt de l’installation de prises informatique (RJ 45) à l’heure du tout WiFi, mais c’est une vraie valeur ajoutée apportée à sa maison ou son appartement lors du DPE (Diagnostic de Performance Energétique).

« À l’heure du tout numérique quelles sont les nouvelles applications de votre métier ? »

Mickaël : On applique quelques innovations liées à la domotique : commande à distance de vos volets électriques, scénarisation de vos éclairages, réglage de la température de votre maison ou même surveillance à distance via votre smartphone ou tablette numérique. Cela commence à se démocratiser, mais nous n’avons pas encore eu le chantier «tout domotique». Par contre en rénovation, c’est un peu plus compliqué à mettre en œuvre, bien que parfois cela nous rende bien des services.

Par exemple, une commande d’éclairage radio permet de ramener un interrupteur sans gros travaux. C’est souvent à l’initiative des architectes ou maîtres d’œuvre qui hésitent encore à intégrer les nouvelles technologies souvent plus coûteuses et moins visibles. Il est vrai que ces applications rendent bien des services.

Vous désirez recevoir nos derniers articles? Inscrivez-vous à notre Newsletter