CHEMINÉES PAYOT : CHAUFFAGE BOIS, POÊLES DE MASSE

Métier

Cheminées
Poêles à bois et à granulés
Poêles de masses
Poêles à granulé de bois

CHEMINÉES PAYOT

ESPACE VALENTIN
11 route de Châtillon
25870 Châtillon-le-Duc
Tél. : 03 81 80 19 28
[email protected]
www.cheminees-payot.fr

Catégories

À l’heure des économies d’énergie et d’une consommation durable, le chauffage au bois est une alternative intéressante. Jean-Paul PAYOT (CHEMINÉES PAYOT à Besançon) nous explique le principe du poêle à bois de masse.

Présentation par Jean-Paul Payot.

« Les CHEMINÉES PAYOT font partie du paysage bisontin. Jean-Paul, pouvez-vous nous faire un petit historique de l’entreprise ? »

Jean-Paul : « C’est Fernand (mon père) qui vendait de l’électroménager chez Burdin Bossert, à l’époque où ils étaient installés rue de la République à Besançon, qui a créé l’entreprise en 1987. Il est l’un des premiers à avoir cru aux poêles Jotul. Cependant comme le produit n’intéressait pas l’entreprise pour laquelle il travaillait il a décidé de se lancer avec ma
mère et mon frère Marc. Quand mon père a pris sa retraite, en 1996, je suis entré dans l’entreprise pour en prendre la direction.Aujourd’hui, nous sommes dix-huit personnes dans trois magasins, Vesoul (Pusey), Pontarlier (Houtaud) et Besançon. L’histoire de l’entreprise est très liée à celle de Jotul, on commercialise essentiellement des poêles et inserts de cheminées en fonte. Parallèlement à ça, nous proposons également des poêles de masse, de la marque Tulikivi, que mon père a trouvés il y a une vingtaine d’années alors que personne ne connaissait ce principe en France, hormis peut-être en Alsace ou l’on pouvait trouver des poêles en faïence. »

« Pouvez-vous nous expliquer la particularité du chauffage au poêle de masse ? »

Jean-Paul: « La particularité d’un poêle de masse réside dans le fait
que c’est un système de chauffage par accumulation qui permet de stocker de l’énergie. À la différence d’un poêle classique, où vous allez charger du bois régulièrement toutes les quatre ou cinq heures avec des pics de température quand vous allez le charger et des chutes en fin de combustion, le poêle de masse permet de pallier ces courbes de température avec une combustion à feu vif pendant deux, trois ou quatre heures, le temps de chauffer sa masse de pierre qui va restituer l’énergie accumulée en basse température de façon linéaire pendant douze ou trente-six heures en fonction de la durée de la charge initiale.Avec une flambée par jour, vous chauffez vingt-quatre heures. La grande majorité des personnes lancent leurs flambées en rentrant le soir, ou devant la télévision en profitant de la flamme pour être tranquilles jusqu’au lendemain soir. »

« D’où viennent les propriétés? »

Jean-Paul : « Le pouvoir de restitution de l’énergie accumulée dans un le constitue. C’est une pierre “ollaire” très dense (3,2 tonnes au mètre cube), originaire des volcans de Finlande, qui a la capacité d’emmagasiner la chaleur très rapidement pour la restituer très lentement, elle s’appelle la stéatite. »Les pierres ollaires sont des ultramafites contenant majoritairement du talc, de la chlorite, des amphiboles, des pyroxènes, des oxydes (pyrites et magnétites), des carbonates, de l’olivine, de la serpentine, et des micas noirs. »

« Cela laisse à supposer que la taille du poêle est proportionnelle à la surface à chauffer. »

Jean-Paul : « Bien sûr, après on
adapte la masse de pierre à la surface à chauffer. La grande différence également est que nous allons chauffer des mètres carrés et non plus des mètres cubes. Avec un poêle classique ou une cheminée, nous allons réchauffer l’air. Et c’est bien connu que l’air chaud monte, il va donc falloir tenir compte du volume à chauffer. Au contraire, la pierre “ollaire” réchauffe par rayonnement infrarouge, comparable au rayonnement du soleil qui va se diffuser quasiment horizontalement sur huit à dix mètres sans échauffer l’air, donc en limitant au maximum les phénomènes de convection.Par exemple, si vous avez une pièce avec six mètres sous plafond vous n’aurez pas quarante-cinq degrés au plafond pour douze degrés aux pieds. Il suffit de prévoir l’installation du poêle de masse au centre de la maison pour avoir un potentiel de vingt mètres de chauffage, ce qui fait déjà un bel espace. »

Vous désirez recevoir nos derniers articles? Inscrivez-vous à notre Newsletter