EURL MEUGIN, procédé d’isolation UNISO : Frais en été, chaud en hiver !

Métier

Peinture

Cloison sèche

Ravalement de façade

Isolation par l’extérieur (procédé UNISO)

EURL MEUGIN Mickaël

3 Rue des Chardonnerets – 25650 Gilley

Tél. : 03 81 43 38 65
[email protected]

www.meugin.fr

Catégories

À l’heure du réchauffement climatique, isoler sa maison permet de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, mais surtout de réduire considérablement ses dépenses énergétiques.

 

Présentation du procédé Uniso par l’un de ses poseurs convaincus : Mickael Meugin.

Mickael, parlez-nous de vos débuts
dans votre profession.

Mickaël : « J’ai arrêté l’école à seize ans révolus pour intégrer l’entreprise familiale de peinture. J’ai commencé par un apprentissage en 1989 au CFA des Graviers-Blancs à Besançon. J’ai passé successivement un CAP en plâtrerie et un CAP en peinture pour finir par un brevet professionnel en peinture. J’ai passé le temps de mes formations avec mon père, et à l’issue de mon service militaire en 1996, s’est posée la question de mon retour dans l’entreprise. À cette époque, j’avais déjà en tête de travailler pour moi, et d’un commun accord nous avons décidé que je m’installe à mon compte. Nous avons continué de travailler ensemble pour les mêmes chantiers avec un principe de facturation à cinquante-cinquante. Avec le temps, j’ai commencé à embaucher, et peu avant sa retraite mon père m’a rejoint au sein l’entreprise. Aujourd’hui, j’ai deux ouvriers, mon cousin de vingt-six ans qui a fait son apprentissage chez moi, et depuis quatre ans mon beau-frère de cinquante-sept ans. Je viens de fêter mes vingt-trois ans d’activité. »

Parlez-nous de votre activité.

Mickaël : « La majorité de notre activité est concentrée vers la rénovation, répartie à l’intérieur ou en extérieur suivant les saisons. À la belle saison, nous sommes en extérieur et nous intervenons pour des ravalements de façade (nettoyage, traitement  et réparation, finition en peinture). Toujours en façade, nous intervenons également pour la pose du procédé d’isolation par l’extérieur Uniso, qui isole, rénove et décore. Nous sommes situés sur un plateau avec les hivers que l’on connaît dans le Haut-Doubs. À l’intérieur, nous e“ffectuons tous les types de travaux de peinture (lessivage, protection, préparation des surfaces à peindre, peinture et nettoyage). »

Pouvez-vous nous parler du lot
peinture ?

Mickaël : « Nous travaillons avec tous les types de peintures, acryliques qui sont à base d’eau, et glycéro qui ont un meilleur pouvoir couvrant, mates ou satinées suivant la finition souhaitée. Même si aujourd’hui les peintures acryliques sont majoritairement utilisées, j’aime encore bien mes peintures glycéro, essentiellement pour les travaux sur les boiseries (portes, cadres, fenêtres…). Nous utilisons les peintures Seigneurie Gauthier ou la marque Sikkens distribuée par Laborier. Au-delà de l’aspect technique, j’attache une grande importance à la préparation de nos supports, bien préparer les surfaces, c’est 80 % du résultat final, la protection de notre environnement de travail et le respect de l’état de nos chantiers. Il faut garder à l’esprit que nous intervenons en rénovation et donc en site habité, il est donc impératif que nos journées se terminent par le passage de l’aspirateur. Depuis vingt-trois ans de carrière, j’ai vu les produits, les outils et même nos fournisseurs évoluer. Ils sont forces de propositions pour les nouveautés de leurs produits et des techniques, et nous accompagnent avec des formations à l’instar de celle que j’ai suivie dernièrement de maître en couleur. L’objectif de cette formation est d’apporter à nos clients du conseil complémentaire à notre métier, pour les aider dans leur projet de décoration, dans le choix des couleurs ou comment les harmoniser et pour quel rendu. Nous avons à la disposition de nos clients des nuanciers de plus de deux cents teintes, au format A4 beaucoup plus représentatif pour nous projeter dans la décoration.. »

Parlez-nous du système Uniso.

Mickaël : « Uniso, c’est vraiment quelque chose ! Pour comprendre le procédé Uniso, il faut d’abord faire un peu d’histoire. J’ai rencontré ce type de procédé d’isolation en 1994. À cette époque un de nos clients, tout près d’ici, nous sollicite (mon père et moi) pour un rafraîchissement en peinture de ses dessous de toit. Il venait de solliciter la société bourguignonne Myral (à Is-sur-Tille) pour l’isolation de sa maison par un procédé très répandu en Allemagne, mais encore méconnu en France : l’isolation par l’extérieur par un panneau d’isolation thermique en aluminium injecté d’un polyuréthane de 27 millimètres d’épaisseur. À ce moment la société Myral était le distributeur exclusif des panneaux fabriqués en Allemagne par la société Polyalpan. Pour réduire les coûts d’intervention, nous avons donc mutualisé l’échafaudage avec l’équipe de pose Myral. Ça a été notre premier contact avec ce type de procédé et je pense le début d’une grande collaboration avec Myral. Quelque temps plus tard, M. Daniel Bonnot (fondateur de l’entreprise Myral) nous invite pour nous proposer de devenir poseurs sur notre secteur d’isolation par l’extérieur Polyalpan. Après une période d’apprentissage piloté par les équipes dijonnaises de Myral, nous avons commencé à poser seuls ce procédé. Au fil du temps, le procédé a été complètement repensé avec des modifications notoires tant en ce qui concerne le système de fixation que l’amélioration de ses performances thermiques. Il a fait l’objet de nouveaux brevets, c’est ainsi que le concept Uniso est né. »

Pouvez-vous détailler le procédé
d’isolation par l’extérieur Uniso ?

Mickaël : « En toute objectivité, c’est un très bon moyen d’isoler sa maison tout en lui redonnant une nouvelle esthétique. Nous sommes dans des régions qui subissent des écarts de température de près de 60 degrés avec des hivers très froids (moins 20 degrés) et des étés caniculaires (40 degrés). Sans conteste, nos façades traditionnelles en crépi sou“ffrent énormément de ces chocs thermiques. Le procédé d’isolation par l’extérieur Uniso est un panneau de mousse polyuréthane de nouvelle génération, haute densité (PIR), extrêmement rigide, d’une densité de 55 kilos par mètre cube, constitué d’un parement de finition en aluminium texturé, c’est le décor de la façade, et d’un pare vapeur au dos qui va être au contact de la maison et va assurer un barrage au phénomène de condensation (hydrométrie). Le panneau Uniso est doté de rives de fixation PVC, une rive droite femelle qui permet la fixation mécanique sur la façade tous les 30 ou 50 centimètres et une rive mâle avec un joint souple en PVC co-extrudé qui assure l’étanchéité du système, c’est un véritable joint de dilatation qui présente des garanties mécaniques sur l’ensemble de la façade. Bien évidemment, la pose de ces panneaux nécessite une mise en oeuvre rigoureuse et la qualification RGE puisque le système Uniso est éligible au dispositif en vigueur du CITE. Pour obtenir les coefficients d’isolation qui sont demandés par la législation aujourd’hui (crédit d’impôt) avec le système Uniso de 32 millimètres, nous posons au préalable un panneau d’un renfort de PIR de 60 millimètres qui nous permet d’atteindre un coefficient de R > ou =  3,99 m².K/W.. »

Quelles sont les étapes de pose
du procédé UNISO ?

Mickaël : « Le commercial de mon secteur (Alain Jaegger) de la société Myral qui a fait la vente m’envoie les coordonnées de ses clients. Le premier rendez-vous pour moi consiste à évaluer le chantier et faire une prise de cotes de confirmation que je vais rapprocher des cotes prises lors de la vente. Je vais ensuite rentrer ses informations dans un logiciel afin d’obtenir le “calepinage” et le débit des panneaux Uniso en tenant compte des ouvertures (portes, fenêtres…) de la maison. Ces données sont envoyées à l’usine Myral d’Is-sur-Tille qui est rapprochée avec la demande initiale. Cette étape permet de confirmer le besoin avant la fabrication. Ensuite, la fabrication est lancée et livrée à la date déterminée suivant notre plan de charge et les disponibilités des clients. À la livraison, chaque panneau est numéroté, aux bonnes longueurs définies par le plan de calepinage de la maison. Il est possible d’habiller des hauteurs de bâti de 14 mètres avec un seul panneau Uniso. Le bénéfice de confort du procédé Uniso se fait ressentir très rapidement après la pose, même sur une isolation partielle de la maison. »

EURL MEUGIN MICKAEL en bref :

• Rayon d’action, 40 km autour de Gilley et Morteau.
• Devis réalisés en quinze jours.
• Entreprise RGE (reconnu garant de l’environnement).
• Assurance décennale et responsabilité civile.

Vous désirez recevoir nos derniers articles? Inscrivez-vous à notre Newsletter