NOËL BIZE : CHAUFFAGE ET RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Métier

Rénovation énergétique
Chauffagiste
Toutes énergies
Salle de bain

BIZE NOËL (EURL)

2 Route de Besançon
25170 VILLERS-BUZON
Tél. : 03 81 58 52 57
[email protected]

Catégories

La maîtrise de l’énergie est au cœur du Grenelle de l’environnement, Noël Bize nous détaille ce que le label RGE implique pour les professionnels du bâtiment concourant à l’amélioration de la performance énergétique et du développement durable.

Présentation par Noël Bize.

« Noël, pouvez-vous nous retracer votre parcours professionnel jusqu’à vos débuts dans l’entreprise ? »

Noël : « J’ai passé un BEP et CAP suivi d’un brevet professionnel et d’un
bac professionnel en maintenance énergétique, installation et génie climatique. Je suis passé par la case apprentissage au départ de mes formations chez un installateur de Montferrant-le-Château, ensuite chez Cofely Services à Besançon en maintenance énergétique. En 2007, je rejoins l’entreprise de mon père que je reprends l’année suivante. Aujourd’hui nous sommes quatre personnes, mon épouse au bureau, deux salariés et moi-même pour les installations. »

« Votre profession nécessite le cumul des certifications, pouvez-vous nous expliquer ça ? »

Noël : « La spécificité du métier de chauffagiste est que nous intervenons sur tout type d’énergies pour les travaux de rénovation énergétique. Avec le dispositif RGE, cela nous contraint à cumuler les qualifications. Chaque énergie dispose d’un référentiel spécifique. Pour le fioul et le gaz, nous devons justifier d’une qualification Qualibat, Qualibois pour le bois et QualiPac pour les pompes à chaleur. Chaque chantier doit faire l’objet d’une étude thermique, d’un dossier et d’un contrôle avant sa mise en route.

Toutes les certifications sont obtenues sur examen de nos aptitudes par une commission, ce qui sous entend une formation continue au sein de l’entreprise. Nos fournisseurs, comme De Dietrich par exemple, jouent un rôle essentiel d’information et de formation. L’année dernière, j’ai totalisé pratiquement un mois de formation en temps cumulé. D’autre part, en tant qu’installateurs gaz, nous sommes obligés de fournir un certificat de conformité à chaque installation (modèle 2 pour les installations neuves ou modifiées et modèle 4 pour le remplacement de chaudières).

Les informations spécifiées sur ce certificat sont validées par un organisme de contrôle pour garantir le respect des normes en vigueur ainsi que l’absence de défauts pouvant altérer la sécurité du client. Ce certificat de conformité engage notre responsabilité d’installateur. En tant qu’entreprise PG (professionnels du gaz), nos clients ont l’assurance de la réalisation d’un travail conforme aux normes en vigueur. L’appellation PG nous dispense du contrôle systématique associé à la délivrance du certificat de conformité. »

« Pouvez-vous nous détailler toute votre activité ? »

Noël : « L’essentiel de notre activité repose sur la rénovation énergétique. Nous sommes dans une démarche d’économie d’énergie de la part des clients, nous avons donc un devoir de conseil. Il m’est arrivé de ne pas avoir un chantier pour avoir éclairé les clients sur leur problème d’isolation. Même si les appareils de production d’énergie ont grandement évolué, il sera parfois plus judicieux de changer les fenêtres et de reporter le remplacement de la chaudière.

Cela peut paraître anticommercial, mais je préfère être honnête avec mes clients. Nous avons également une part d’installation dans des programmes neufs avec un constructeur de maisons individuelles. L’autre part de notre activité est la création et l’installation de salle de bains. Nous travaillons avec un carreleur et notre fournisseur (Téreva) qui nous met à disposition sa salle d’exposition. Je ne démarre jamais un chantier de salle de bains sans que les clients aient choisi leurs matériels. »

« Quel genre d’innovation trouve-t-on dans les salles de bains ? »

Noël : « Il y a toujours des choses nouvelles en sanitaires, comme des robinets équipés du système Waterwheel qui suggère de produire de l’électricité grâce à l’énergie de l’eau qui coule, ou autre système réducteur de débit, toujours dans une démarche d’économie. En ce qui nous concerne, nous sommes plus sensibles aux nouveaux équipements de la salle de bains destinés aux personnes à mobilité réduite (PMR). Nous intervenons pour le compte d’opérateurs avec leurs ergothérapeutes dans le cadre du maintien à domicile des personnes âgées et handicapées. »

« Qu’est-ce qui vous plaît dans votre profession ? »

Noël : « J’ai la chance d’exercer un métier technique en perpétuel mouvement. La course aux économies d’énergies pousse les fabricants à améliorer leurs matériels. J’apporte des solutions économiques adaptées à chacun de mes clients, j’y trouve vraiment une grande satisfaction. »

Vous désirez recevoir nos derniers articles? Inscrivez-vous à notre Newsletter