Valentin Fallouey Éléctricité : Le courant passe bien !

Métier

Électricité générale

Neuf et rénovation

Interphonie

Ventilation

VF ÉLECTRICITÉ

1 rue des vignerons – 25660 Montfaucon

Tél. : 06 31 06 74 99

[email protected]

Catégories

Vous souhaitez engager des travaux de rénovation de votre installation électrique ?.. À vingt-huit ans, Valentin Fallouey fait preuve de tellement d’expérience que c’est certainement le bon professionnel pour mener votre projet à bien.

 

Présentation par Valentin Fallouey.

Depuis quand êtes-vous à votre compte ?

Valentin : « Après mon CAP-BEP électricité générale à Montjoux, j’ai passé deux ans en apprentissage pour obtenir un brevet professionnel (électricité, électrotechnique) au lycée des Graviers-Blancs à Besançon. Ensuite, j’ai travaillé six ans pour l’entreprise de Dominique Cretin à Serre-les-Sapins. La perspective de la retraite de M. Cretin m’a fait envisager le rachat de son entreprise. En juin 2015, mon besoin d’indépendance a été plus fort et je me suis lancé dans l’aventure de l’artisanat. J’avais envie d’autonomie et surtout de qualité de vie. »

Expliquez-nous de quoi se compose votre activité.

Valentin : « Quand j’ai démarré, je faisais essentiellement du dépannage électrique. Cela représentait environ soixante-dix pour cent de mon activité. Trente pour cent étaient consacrés à la rénovation ou toutes sortes d’interventions relativement courtes comme une remise aux normes d’une installation électrique, ou le remplacement d’un chauffe-eau électrique. Le reste étant réservé aux rares installations de construction de maisons individuelles. Ces proportions ont sensiblement changé cette année avec le marché des magasins Proxy Cycle sur quatre sites (École-Valentin, le café vélo dans le centre-ville de Besançon, Pontarlier et Belfort). L’installation dans le domaine professionnel ou ce qu’on appelle plus souvent l’électricité dans le secteur tertiaire fait appel à des réglementations et normes plus importantes liées à la sécurité. »

Comment s’explique votre grande proportion de dépannage ?

Valentin : « En réalité c’est très simple, je suis référencé auprès de sept agences immobilières bisontines. J’interviens en petit dépannage pour le compte de leurs propriétaires bailleurs quand ils ont besoin de faire réparer ou remplacer un équipement pour leurs locataires, par exemple un éclairage qui ne fonctionne plus ou un chauffe-eau électrique en panne. C’est un marché particulier qui demande un peu plus de temps administratif, entre les devis, les procédures et les échanges entre agences et propriétaires. Cela explique aussi la fréquence de mes déplacements. Tôt ou tard, vous pouvez me croiser un jour au volant de mon camion. »

Êtes-vous soumis à une certification particulière en tant qu’électricien ?

Valentin : « Nous n’avons pas de certification ou de label, comme pourraient en avoir certains professionnels comme les chauffagistes, pour exercer notre métier. Cependant nous sommes tenus d’appliquer la norme électrique NF C 15-100 qui définit les règles à respecter pour garantir la sécurité des installations et le confort des personnes. Toutes nos installations complètes en neuf pour mettre en service une nouvelle ligne électrique et certaines rénovations complètes sont concernées par le passage du Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité). Le Consuel nous délivre un certificat de conformité de l’installation, sésame obligatoire exigé par les fournisseurs d’électricité. Il faut savoir que tout le monde est concerné par le passage du Consuel pour son installation électrique, que l’on soit un particulier, un artisan ou un industriel. »

Le Consuel est-il nécessaire pour une rénovation ?

Valentin : « Ce n’est pas une obligation aujourd’hui. Mais sur des rénovations partielle ou complète, le client peut demander un certificat de conformité. C’est une démarche simplifiée qui permet de contrôler la sécurité d’une installation. »

Côté sécurité, y a-t-il des obligations d’entretien pour une installation ?

Valentin : « Les installations électriques de votre maison doivent être conformes à la norme NF C 15-100. Depuis le 1er janvier 2009, la loi impose également la réalisation du diagnostic électrique en cas de vente d’un logement de plus de quinze ans. Mais de manière générale, je conseille de faire un contrôle périodique de son tableau électrique et notamment de faire tester les interrupteurs différentiels et le disjoncteur principal. C’est un test simple et rapide qui permet de protéger les personnes contre les risques électriques. »

Pourquoi vous êtes-vous spécialisé dans la ventilation ?

Valentin : « Toujours dans le cadre de mes dépannages pour les agences immobilières, j’interviens souvent sur les groupes de ventilation collective (VMC). Ce sont en général des dispositifs importants qu’il faut régulièrement entretenir et réparer pour éviter un remplacement complet très onéreux. Ce type de maintenance consiste généralement à changer une courroie, les roulements de l’axe des ventilateurs ou encore remplacer la protection électrique. On ne se l’imagine pas, mais ce sont des appareils qui tournent vingt-quatre heures sur vingt-quatre et trois cent soixante-cinq jours par an. Il est nécessaire de procéder à un entretien annuel sur ces équipements qui sont extrêmement sollicités. »

Pouvez-vous nous parler de l’interphonie ?

Valentin : « L’interphonie est un contrôle d’accès d’un bâtiment ou d’une maison individuelle. Il en existe de plusieurs sortes, en liaison filaire ou radio, il utilise son réseau interne. Certains appareils disposent en plus d’une vidéo (visiophones). Une nouvelle génération arrive sur le marché avec l’interphonie téléphonique qui utilise votre téléphone portable pour la réception des appels. »

Quelle est votre actualité ?

Valentin : « Je m’intéresse à l’installation de bornes de recharge pour véhicules électriques. J’ai des demandes à ce sujet et cela nécessite une formation et une certification spécifiques (en cours de validation). Avec le développement des énergies vertes, la démocratisation des véhicules électriques est incontournable. Réservée aujourd’hui aux entreprises ou aux collectifs, l’installation d’une borne électrique apporte une vraie valeur ajoutée à sa maison. Il faut savoir qu’à l’heure actuelle la recharge à domicile est utilisée à quatre-vingt-quinze pour cent en moyenne par les propriétaires des voitures électriques, contre seulement cinq pour cent pour les recharges avec les bornes installées dans l’espace public. Il est donc indéniable que l’installation de ce dispositif est un axe de développement pour moi. »

 

VF ÉLECTRICITÉ en bref :
• Rayon d’action : 20 kilomètres.
• Devis réalisés en quinze jours.
• Assurance décennale et assurance
responsabilité civile.

Vous désirez recevoir nos derniers articles? Inscrivez-vous à notre Newsletter